Le capacitisme et l’audisme

Favoriser une pleine reconnaissance sociale des personnes handicapées ou sourdes invite à déconstruire le capacitisme et l’audisme, ces systèmes normatifs formés d’un ensemble de pratiques, d’actions, de croyances et d’attitudes qui (sur)valorisent les personnes valides (non handicapées) et entendantes et leurs façons de vivre, au détriment d’une diversité de corps, de mobilités et de langues (des signes).

À propos …

Véronique LeducVéronique Leduc est professeure au département de communication sociale et publique et au programme d’action culturelle à l’UQÀM. Première professeure d’université sourde au Québec, elle est titulaire d’un doctorat en communication et d’une maîtrise en travail social. Chercheure associée à divers partenariats de recherche, ses projets et ses pratiques s’articulent à travers des démarches de recherche-création et des perspectives critiques, féministes, queer, intersectionnelles, crip (handicapées) et sourdes.